Navigation – Plan du site
1

Éditorial

Editorial
Mireille Hardy
p. 10-12

Texte intégral

1Ce volume des Cahiers marque une nouvelle étape dans l’histoire de la revue créée par l’APLIUT il y a maintenant plus de 30 ans, une étape doublement importante puisque la revue change de titre et qu’elle est désormais consultable en ligne, sur le portail Revues.org. La mise en ligne correspond à une volonté de mettre plus facilement à la disposition de la communauté des chercheurs et des enseignants de langues de l’enseignement supérieur les travaux que nous publions. Le nouveau titre, Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité, renforce la lisibilité du positionnement de la revue, tandis que le sous-titre, Cahiers de l’APLIUT, souligne la continuité avec la revue d’origine et le lien qui perdure avec l’association. Pour cette dernière raison, nous avons décidé de poursuivre la numérotation des Cahiers et de conserver « apliut » pour l’url et la messagerie. Une page se tourne, mais il s’agit de la même histoire.

2Marie Blanchard a conçu le nouveau logo et la maquette du site, rajeuni la couverture de la revue papier et créé une version en couleurs pour le site avec, à l’esprit, les valeurs traditionnelles de l’APLIUT et les objectifs que la revue met en avant depuis sa création : diversité des langues, lien entre recherche et pédagogie, ancrage dans la didactique et la langue de spécialité, intérêt pour l’international.

3Ce numéro « Varia » contient trois articles de recherche ou de synthèse, une note de pédagogie, quatre fiches pédagogiques et trois recensions.

4Les recherches d’Emmanuel Antier portent sur l’éthique professionnelle des enseignants de langue-culture. Dans l’article publié ici, il constate que, sous l’égide du Cadre européen commun de référence pour les langues, l’approche interculturelle s’est progressivement imposée comme un paradigme structurant la réflexion éthique dans la didactique des langues-cultures, et il en montre les limites. Soulignant la dérive ethnocentriste induite par cette approche devenue normative et prescriptive, il met en évidence un décalage entre le discours interculturaliste et la pratique effective des enseignants. En conséquence, plutôt qu’une recherche consensuelle de l’altérité, il prône une éthique conflictuelle du lien et plaide pour une approche réflexive interne permettant de responsabiliser les enseignants au lieu d’une approche normative externe qui tend à les culpabiliser.

5Elefthéria Dogoriti et Théodore Vyzas présentent une démarche pédagogique fondée sur une approche socioconstructiviste de l’apprentissage médiatisé. Les folksonomies (indexation libre par apposition de mots-clés à des articles, photos, et tout autre contenu du web) et le social bookmarking (partage de signets) permettent non seulement la découverte et l’acquisition du lexique spécialisé au travers de documents authentiques en ligne, mais aussi une gestion personnalisée des connaissances. L’outil présenté par les deux auteurs facilite la co-construction, la co-expertise et le partage de savoirs et de savoir-faire, favorisant ainsi l’émergence d’une intelligence collective à visée professionnelle.

6Dans un article de synthèse, Marc Capliez cherche à comprendre les raisons des difficultés que pose la prononciation de l’anglais aux apprenants francophones. Il établit une typologie des erreurs récurrentes que commettent ces derniers en soulignant les différences phonémiques entre les systèmes phonologiques des deux langues et en comparant l’importance et le rôle des segments et des suprasegments dans l’intelligibilité du discours. Cette comparaison montre que les suprasegments auraient plus d’importance que les segments pour l’intelligibilité. Cependant, cet aspect de la phonologie comparative a été peu exploré jusqu’à présent ; il est donc probable que d’autres études sur le sujet suivront.

7La note de pédagogie rédigée par Claire Chaplier explique comment elle a résolu une problématique à laquelle elle est confrontée : dans un contexte de formation LANSAD-sciences, où la majorité des enseignants ne sont pas formés à enseigner la langue spécialisée, comment faire progresser à l’oral des étudiants en Master 2, de niveau hétérogène et peu motivés par l’apprentissage de l’anglais ? Elle expose les raisons pour lesquelles elle a choisi le film Appollo 13 comme support de cours, ainsi que les diverses médiations qui interviennent lors des étapes de son exploitation, en particulier la médiation maïeutique qui inverse les rôles de l’enseignant et des étudiants.

8Les quatre fiches pédagogiques qui suivent présentent des réponses à des problématiques variées. Elles ont en commun de proposer des tâches innovantes qui permettent aux apprenants de travailler de manière collaborative.

9Chantal Lacourarie et Marie-Annick Mattioli rendent compte d’une activité qui comportait un triple objectif – linguistique, transdisciplinaire (anglais/distribution) et pédagogique (développement de nouvelles formes d’apprentissage) pour des étudiants de Techniques de Commercialisation. L’activité fut réalisée en deux temps : d’abord, un voyage d’études à Londres dont le but était de faire découvrir aux étudiants certaines enseignes commerciales à la pointe du marketing sensoriel ; puis un travail en groupes, réalisé tout au long d’une semaine consacrée au module « Apprendre et travailler autrement ». Ce projet a permis de brasser les groupes d’étudiants de toute une promotion et de faire travailler toutes les compétences langagières en alliant deux disciplines, l’anglais et la distribution.

10Isabelle Bonnassies détaille un environnement d’apprentissage hybride destiné à faire naître des stratégies pour améliorer la compétence de compréhension orale chez des élèves de collège. Le dispositif choisi s’appuie sur le développement d’habiletés cognitives et métacognitives avec l’objectif de réaliser une macro-tâche en simulation globale. Ce faisant, des comportements d’entraide sont mis en œuvre, permettant de rendre les apprenants plus actifs et responsables.

11Le projet présenté par Sylvie Theuillon vise aussi principalement l’amélioration de la compréhension orale et la mutualisation des travaux réalisés par les apprenants. En binômes, les étudiants élaborent un QCM de compréhension orale à partir d’un support vidéo de leur choix. La réalisation du projet fait également appel à l’expression orale et à la production écrite. Les QCM réalisés sont ensuite proposés aux autres binômes avant d’être mis en ligne à destination d’autres étudiants et d’internautes.

12Nadia Yassine-Diab s’intéresse à la question de l’expression orale et montre, dans une fiche pédagogique, comment renouveler la préparation à l’entretien professionnel en anglais. Le ‘Job Dating’ calqué sur le modèle des rencontres amoureuses express (‘Speed Dating’), est une session de recrutement rapide. Cette activité dynamique et ludique présente un véritable intérêt didactique et permet d’éviter la lassitude et la monotonie des entretiens « à la chaîne ».

13Trois recensions d’ouvrages parus récemment complètent ce volume.

14Matthew Leggett présente L’anglais du journalisme : comprendre et traduire, de Jean-Claude Sergeant.

15Sandrine Chapon a rédigé une recension de l’ouvrage L’épreuve orale d’anglais aux concours administratifs. Ministères de l’Intérieur, de la Justice, de la Défense, de Stéphanie Bory, Marion Charret-Del Bove et Elisabeth Gibson.

16Enfin, Dan Frost fait un compte rendu de sa lecture de Didactique de la phonétique anglaise, de Nadine Herry-Bénit.

17Chaque nouvelle livraison d’une revue est un moment d’émotion pour ceux qui l’ont conçue, et l’émotion est décuplée lorsque des changements importants sont mis en œuvre. Nous espérons que vous partagerez le plaisir de l’équipe éditoriale à découvrir Recherche et pratiques pédagogiques en LSPCahiers de l’APLIUT, sur la Toile et dans votre bibliothèque.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mireille Hardy, « Éditorial », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité, Vol. XXX N° 3 | 2011, 10-12.

Référence électronique

Mireille Hardy, « Éditorial », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], Vol. XXX N° 3 | 2011, document 1, mis en ligne le 17 octobre 2011, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://apliut.revues.org/1642

Haut de page

Auteur

Mireille Hardy

Mireille Hardy est Rédactrice en chef de Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité – Cahiers de l’APLIUT
apliut@revues.org

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Association des Professeurs de Langues des Instituts Universitaires de Technologie

Haut de page