Navigation – Plan du site

Vol.XXX N° 1 | 2011
Les enseignants de langues, ingénieurs de projets

Les textes publiés dans ce Cahier poursuivent la réflexion entamée lors du Congrès 2007 de l’APLIUT qui mettait l’accent sur l’évolution du métier d’enseignant de langue de spécialité. Cette évolution se caractérise notamment par la multiplicité et par l’éclatement des responsabilités et des compétences exigées des enseignants de toutes disciplines, en particulier des enseignants de langues. Dorénavant, l’enseignant de langue est un ingénieur de projets, dans la conception de son cours, dans son projet de recherche, ou de par le rôle moteur qu’il joue souvent dans la mobilité internationale de son université.

Tous les articles contenus dans ce volume présentent la méthodologie et les finalités de l’ingénierie de projets en s’appuyant sur des expériences variées, en relation avec l’enseignement/apprentissage des langues dans les filières LANSAD (Langues pour spécialistes d’autres disciplines). Chacun de ces textes montre que la réalisation d’un projet est à la fois un objectif exaltant et un défi en raison des contraintes et paramètres de tous ordres à prendre en compte : contexte, objectifs, besoins des apprenants, financements, planning, administration, ressources documentaires, moyens humains et matériels, etc. La compréhension des « systèmes complexes » (Edgar Morin, 1990) est donc essentielle pour envisager le projet avec le recul et la stratégie nécessaires, anticiper les interconnexions et faire des choix judicieux.