Navigation – Plan du site
Fiches pédagogiques

Une approche de la compréhension écrite

Emmanuel d’Esparbès
p. 80-82

Texte intégral

Cette activité vise à faire travailler la compréhension écrite de façon motivante et un peu ludique, ainsi qu’à tester de façon informelle le niveau de compréhension de l’étudiant.

Elle peut être pratiquée avec un nombre d’étudiants allant de 10 à 30 (dans ce dernier cas, l’enseignant ne peut réellement suivre le travail en cours de réalisation que si les étudiants sont regroupés en équipes de 2 ou 3 personnes)

Elle ne requiert aucun matériel spécifique, à part les photocopies de documents écrits.

Le temps de préparation est très variable : il se résume en fait à la recherche du support écrit et dépend de la capacité de l’enseignant à trouver un document adapté à la spécialité enseignée. Pour cette recherche, l’outil le plus commode est bien sûr Internet.

La durée de l’activité dépend de la longueur du texte et de sa difficulté. Idéalement, elle ne dépasse pas 40 minutes.

L’enseignant distribue un document écrit décrivant une machine, un processus de fabrication ou de construction, etc. Il demande ensuite aux étudiants (seuls ou en petits groupes) de faire une représentation graphique de ce qui est décrit. L’illustration peut être un plan, un schéma, un organigramme, etc.

Le travail peut ensuite être repris à l’envers au cours d’un travail de présentation orale dans lequel l’étudiant(e) commentera son propre dessin ou schéma.

Commentaires

Les étudiant(e)s issu(e)s des baccalauréats scientifiques et techniques ont le goût des choses concrètes. S’il est classique (en collège, en lycée et au-delà) de demander à un(e) élève de décrire oralement ou par écrit un dessin, une photo, etc., il peut être tout aussi intéressant en IUT d’utiliser la démarche inverse et de demander d’illustrer un document écrit. Ces activités ont été testées à plusieurs reprises et ont donné entière satisfaction.

Haut de page

Annexe

Un document de type publi-reportage (dont l’autorisation de publication n’a pu être obtenue à temps) décrivait un nouveau processus de broyage et de filtrage utilisé pour produire du jus de fruits. On trouvera en annexe 1 deux exemples de dessins réalisés à partir de ce support par des étudiants en Génie Biologique (sans correction de ma part). L’annexe 2 montre ce qui peut être exploité en Génie Civil.

Annexe 1

Exemples de dessins réalisés par des étudiants en Génie Biologique

Exemples de dessins réalisés par des étudiants en Génie Biologique

Annexe 2

Texte « Construction of a dam » et illustrations fournies en guise de corrigé

Texte « Construction of a dam » et illustrations fournies en guise de corrigé

Information and image courtesy of Hydro Tasmania, Australia’s leading renewable energy business (avec la permission de Hydro Tasmania)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Exemples de dessins réalisés par des étudiants en Génie Biologique
URL http://apliut.revues.org/docannexe/image/1962/img-1.png
Fichier image/png, 105k
Titre Texte « Construction of a dam » et illustrations fournies en guise de corrigé
URL http://apliut.revues.org/docannexe/image/1962/img-2.png
Fichier image/png, 289k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel d’Esparbès, « Une approche de la compréhension écrite », Cahiers de l’APLIUT, Vol. XXVI N° 3 | 2007, 80-82.

Référence électronique

Emmanuel d’Esparbès, « Une approche de la compréhension écrite », Cahiers de l’APLIUT [En ligne], Vol. XXVI N° 3 | 2007, mis en ligne le 20 novembre 2011, consulté le 24 mars 2017. URL : http://apliut.revues.org/1962 ; DOI : 10.4000/apliut.1962

Haut de page

Auteur

Emmanuel d’Esparbès

Ancien étudiant à Bordeaux III, Emmanuel d’Esparbès exerce à l’IUT de la Réunion (départements GEA et GB) depuis sa création en 1994. Il y occupe un poste de maître de conférences depuis 2002.
Emmanuel-desparbes@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Association des Professeurs de Langues des Instituts Universitaires de Technologie

Haut de page