Navigation – Plan du site
25 fiches pédagogiques

The Auction (la vente aux enchères)

Rosemary Nolleau
p. 107-111

Texte intégral

1L’idée de cette activité m’est venue dans une salle de vente aux enchères où j’ai parfois l’occasion de faire de très bonnes affaires, mais où il m’est arrivé de faire une erreur ou deux. Pourquoi ne pas adapter ce processus de vente d’objets à une vente de phrases, en anglais ?

2L’objectif principal de cette activité est d’analyser l’erreur et d’y remédier. Il est possible de l’organiser avec une classe entière. Le point de départ étant l’erreur des étudiants, il reste à l’enseignant la tâche de relever les erreurs commises pendant les activités antérieures. Ceci peut être une façon différente de faire un corrigé. Il y a une richesse à exploiter dans les erreurs, à l’oral et à l’écrit, le choix sera donc facile, mais il devra être judicieux.

3L’activité se déroule en deux parties : la vente et l’analyse de la vente. Il faut prévoir deux séances d’une heure.

La vente

4Je débute mon cours en demandant si quelqu’un a déjà assisté à une vente aux enchères. Si oui, j’essaie d’obtenir le plus d’informations possible concernant le déroulement d’une vente, et je complète. Si non, j’en explique le déroulement et je donne le vocabulaire et les expressions nécessaires, qui seront distribués aux étudiants au début de l’activité (annexe 1).

5Avant toute vente aux enchères, il faut visiter la salle des ventes et faire l’inspection les objets (lots). Ceci se fait avec un catalogue (dans notre cas, une liste de phrases numérotées ; cf. annexe 2). Chaque acheteur doit estimer la valeur des objets en vente, en faisant attention aux défauts mais aussi en notant les choses de valeur. Chaque participant a un budget à ne pas dépasser. Je fais preuve de générosité et accorde une somme d’argent à chaque étudiant (£ 50, par exemple).

6Je distribue le catalogue et demande à tous de regarder les lots (phrases) de près et de faire leur choix. J’ajoute que, dans une vente, il y a parfois un peu de tout et que le gagnant sera celui qui réussit à acheter les meilleurs lots en dépensant le moins d’argent. Celui qui dépasse son budget sera éliminé.

7Dans un premier temps, pour donner un modèle, je prends la place du commissaire priseur et démarre la vente. J’encourage les étudiants à faire monter les enchères (Lot number one. Who will start the bidding? 50 pence, one pound, one pound fifty, etc.). Bientôt, le premier lot est vendu. Je nomme un étudiant qui prendra ma place devant les acheteurs et qui fera la vente. Je m’efface au fond de la classe, la vente aux enchères continue et je note sur mon catalogue qui achète quel lot.

L’analyse de la vente

8Les étudiants ont noté sur leur catalogue les lots qu’ils ont achetés ainsi que le prix payé. Ils ont tous un stylo rouge pour procéder à la correction. Ensemble ils vont analyser les phrases et décider où sont les bonnes et aussi les moins bonnes, et pourquoi (par exemple, l’utilisation de l’infinitif à la place d’un gérondif après une préposition). Il faut prévoir un rétroprojecteur et photocopier la liste des expressions sur un transparent pour faire une correction collective. On parcourt toute la liste et, chaque fois qu’il y a une erreur, les étudiants corrigent avec leur stylo rouge pour n’avoir plus à la fin que des phrases correctes (cf. annexe 3). Celui qui a dépensé son argent pour acheter une phrase défectueuse ne refera jamais plus cette erreur – du moins, c’est le but de l’opération ! On peut déterminer qui n’a pas fait attention aux erreurs, qui a suivi un mouvement de foule pour acheter, et qui a fait de bonnes affaires et acheté de la bonne marchandise.

Quelques conseils et commentaires

9Il est souhaitable de faire cette activité sur deux séances, autrement elle dure trop longtemps. Dans ce cas, il vaut mieux collecter les catalogues à la fin du premier cours et les rendre aux étudiants lors de la séance de correction/analyse.

10On peut calculer le nombre de lots selon le nombre de participants. Il faut en prévoir environ deux par étudiant, tout en sachant que certains ne vont rien acheter et que d’autres vont en accumuler. On peut faire un essai et décider ensuite combien de lots et combien d’argent il faut prévoir.

11La psychologie de la vente est très intéressante. On voit très vite qui achète et qui n’ose pas, qui achète dès le début et qui attend en gardant ses sous.

12Au début, ce n’est pas facile pour les étudiants de jouer le rôle du commissaire-priseur, mais ensuite ils adorent cela. Ils ont tendance à utiliser plus ou moins toujours les mêmes tournures car ils se laissent prendre au jeu ; il faut insister pour qu’ils varient les formules, voire donner un bonus au meilleur commissaire-priseur.

13Les phrases données en annexe étaient destinées aux étudiants de la LP « Export », mais cette activité fonctionne avec tous les publics et tous les niveaux, quel que soit l’effectif du groupe.

14Et maintenant, bonne vente !

Haut de page

Annexe

Annexe 1. The Auction (vocabulaire)

Annexe 1. The Auction (vocabulaire)

Annexe 2. The Catalogue

Annexe 2. The Catalogue

Annexe 3. Correction

Annexe 3. Correction
Haut de page

Table des illustrations

Titre Annexe 1. The Auction (vocabulaire)
URL http://apliut.revues.org/docannexe/image/2830/img-1.png
Fichier image/png, 83k
Titre Annexe 2. The Catalogue
URL http://apliut.revues.org/docannexe/image/2830/img-2.png
Fichier image/png, 94k
Titre Annexe 3. Correction
URL http://apliut.revues.org/docannexe/image/2830/img-3.png
Fichier image/png, 96k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rosemary Nolleau, « The Auction (la vente aux enchères) », Cahiers de l’APLIUT, Vol. XXIV N° 3 | 2005, 107-111.

Référence électronique

Rosemary Nolleau, « The Auction (la vente aux enchères) », Cahiers de l’APLIUT [En ligne], Vol. XXIV N° 3 | 2005, mis en ligne le 22 juillet 2012, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://apliut.revues.org/2830 ; DOI : 10.4000/apliut.2830

Haut de page

Auteur

Rosemary Nolleau

Rosemary Nolleau est enseignante du secondaire. Actuellement détachée de l’Éducation nationale, elle est vacataire en Génie Industriel et Maintenance, Techniques de Commercialisation, et dans les Licences Professionnelles « Assistant Commercial à l’Export Trilingue » et « Management de la Qualité Sécurité Environnement » ainsi qu’en Sciences sur le site universitaire de Cherbourg-Octeville.
Rosemary.Nolleau@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Association des Professeurs de Langues des Instituts Universitaires de Technologie

Haut de page