Navigation – Plan du site
Recensions

Scott Thornbury, Natural Grammar Keywords of English and How They Work

Oxford : Oxford University Press, 2004
Jean-Paul Narcy-Combes
p. 111-112
Référence(s) :

Thornbury, Scott. 2004. Natural Grammar Keywords of English and How They Work. Oxford : Oxford University Press, 225 p., ISBN 978-0-19-438624-1

Texte intégral

1Voici un titre qui ne peut qu’arrêter l’attention. Qu’y-a-t-il de moins naturel qu’une grammaire ? Par ce titre l’auteur signifie sans doute que la façon d’apprendre une L2 sera naturelle et que cela attirera ceux qui ont souffert pour des résultats peu convaincants en anglais. On a déjà parlé, en son temps de natural approach, pas si naturelle que cela non plus d’ailleurs… Le lecteur de ces lignes anticipe peut-être une critique négative de cet ouvrage : dans ce cas, il se trompe !

2Si le fonctionnement langagier suit deux modes plus ou moins parallèles et simultanés, l’un mémoriel et s’appuyant sur des blocs lexicalisés, l’autre analytique et suivant des règles, alors cette grammaire correspondrait plus au premier type. En quoi cela la rend-elle naturelle, demandera-t-on ? Une réponse est que les chercheurs qui adhèrent à cette hypothèse d’un fonctionnement duel pensent que le fonctionnement par blocs lexicalisés est sans doute celui qui s’est mis en place en premier chez nos ancêtres. C’est peut-être là un gage suffisant pour le qualifier de naturel…

3En fait, cette grammaire nous renvoie à l’article sur l’apprentissage du lexique écrit par Sanchez dans le numéro de System qui est présenté dans cette même rubrique. Au lieu d’être situées dans des réseaux de léxèmes proches, les formes grammaticales, traitées comme du lexique, sont ici focalisées autour d’un élément central et se développent autour de lui, ce qui crée un réseau d’emploi de cet élément.

4Le principe semble être d’amener l’apprenant à penser : « j’ai all, et le concept, les concepts que all exprime en tête. Je veux exprimer quelque chose qui tourne autour de cela, comment le retrouver en bloc ? Je trouve ce que je cherche et le mets en bloc dans l’énoncé que je suis en train de structurer mentalement. » Tout cela en moins d’un dixième de seconde bien sûr.

5Cela peut surprendre, mais ce n’est pas plus difficile que de structurer le même énoncé analytiquement !…

6Quelle aide apporte la grammaire qui nous est proposée ?

7Il y a un effort de mémorisation à faire, les formes sont ensuite expliquées (conceptualisation), et des exercices sont proposés. Toutes les réponses à ces exercices se trouvent à la fin du livre. Faits à un rythme rapide, ils permettent de mémoriser le lien sens / bloc lexicalisé et offrent donc un travail qui est théoriquement tout à fait convaincant, puisqu’il y a choix et traitement de sens.

8Le problème de cet ouvrage est ailleurs. Il est dommage qu’il soit tout en anglais, car de ce fait, il n’est accessible qu’aux apprenants intermédiaires et avancés. Il serait préférable que des faux-débutants puissent s’en servir, mais les explications seraient un peu ardues. En effet, on peut faire l’hypothèse que c’est justement ce type d’apprenants qui aurait besoin d’un apprentissage intelligent par blocs lexicalisés.

9Il ne reste qu’à terminer en suggérant que des collègues se lancent dans une recherche-action qui mesurerait l’effet d’un tel travail grammatical, mis à la portée de faux-débutants et en semi-autonomie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Narcy-Combes, « Scott Thornbury, Natural Grammar Keywords of English and How They Work », Cahiers de l’APLIUT, Vol. XXIII N° 2 | 2004, 111-112.

Référence électronique

Jean-Paul Narcy-Combes, « Scott Thornbury, Natural Grammar Keywords of English and How They Work », Cahiers de l’APLIUT [En ligne], Vol. XXIII N° 2 | 2004, mis en ligne le 18 octobre 2014, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://apliut.revues.org/3391

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Narcy-Combes

Université de La Rochelle

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page