Navigation – Plan du site
Banc d'essai

Zoom sur une pléiade de CD-ROM pour l’enseignement de l’anglais

Patrick Fabre
p. 61-68

Texte intégral

1Au cours du congrès de Lyon, il m’a été demandé de détailler les quelques remarques formulées lors de la réunion de spécialité TC axée sur la pédagogie, sous forme de fiches rapides.

2On trouvera donc ci-dessous une description de 7 CD-ROM et un bref commentaire sous forme de notes et n’engageant que leur auteur.

L’Anglais des affaires / L’Anglais de la communication commerciale (Éditions Le Livre de Poche)

3Le marché des CD-ROM d’apprentissage des langues a déjà évolué. C’est ainsi que ces deux CD-ROM sont intéressants pour qui voudrait étudier l’évolution des CD-ROM comme sujet de mémoire en sciences de l’éducation…

4Ce sont à chaque fois 40 chapitres style « Export trade », « Marketing », « Letters of complaints », etc. (assez dans l’esprit des livres de cette collection) qui sont de l’écrit sans image et sans support ludique. Loin de ce qui se fait maintenant. Avec toutefois des dialogues et possibilité de s’enregistrer.

Business English activities (BBC English)

56 CD, dont 1 de tests.

6CD 1
Greetings
Introductions
Around the office
A tour of the company

7CD 2
Arranging appointments
Consulting a schedule
Presentation preparations
Welcoming a visitor
Presenting information from a graph
A formal presentation
Conference facilities
Discussing packaging

8CD 3
Booking a flight
Arrival details
Checking into a hotel
In the hotel
Eating in a restaurant
Hiring a car

9CD 4
Operating instructions
Market research
Rescheduling
Analyzing competition
Summarising/Delegating
Stages of a presentation

10CD 5
Entertaining visitors
Complaining
Comparing products and prices
Pricing the product
Negotiating prices
Negotiating delivery

11CD 6
Tests

Présentation des units

12Chaque unit comprend les parties suivantes : Presentation / Practice / Listening test / Speaking test / True or false / Word check et Test exercise.

  • Presentation : film en succession de photos, avec texte en dessous, phrase par phrase, en même temps que défilent les images. On peut avoir la traduction à la place du texte ou pas de texte du tout.

  • Practice : répétition phrase par phrase, qu’on peut réécouter.

  • Listening test : on choisit single test (par ex : jour et heure d’un RV) ou multiple timed test : toutes les questions sont posées à la suite. Le rythme est lent.

  • Speaking test : série complète de tout le dialogue à faire.

  • True or false : par rapport à l’audition. En single test ou multiple timed question : toutes les questions sont en rafale, il faut répondre vite et il faut aller jusqu’au bout car on ne peut l’arrêter.

  • Word check : sous forme de lexique.

  • Test exercise : mettre en rapport image et question.

Points forts

  • Une analyse détaillée des résultats, avec scores et temps passé pour les réponses, que l’on peut enregistrer et imprimer, est proposée à la fin de chaque session.

  • Le rythme est moyen et c’est bien audible. Cela peut aider des étudiants pas trop forts.

Points faibles

  • Le rythme qui n’est que moyen et même trop lent pour certains exercices (listening test).

  • L’utilisation n’est pas d’une grande clarté pour s’enregistrer ou s’écouter.

Telephoning English (Media Works)

131 CD, 18 sujets.

141) Prendre un message
2) Indiquer des directions
3) Demander qui appelle
4) Faire des suggestions
5) Fournir des renseignements
6) Appeler quelqu’un à l’interphone
7) Faux numéro
8) Télécopier des détails
9) Fixer rendez-vous
10) Un client en colère
11) Appeler au nom de quelqu’un
12) Rester discret
13) Poser des questions
14) Reporter un rendez-vous
15) Annuler un rendez-vous
16) Réserver une chambre d’hôtel
17) Arriver à la réception
18) Prendre congé à la réception

Présentation des units

15Chaque dialogue : écoutez / répétez / jeu de rôle.

  • Écoutez / répétez : Image non animée des 2 personnages qui se téléphonent, sur l’écran.
    On peut avoir l’image sans script, avec script et / ou sans traduction.

  • Jeu de rôle : on choisit un des personnages qui s’encadre sur l’écran. On a le texte sous les yeux pour pouvoir s’aider. On peut aussi se réécouter. Outre les dialogues, on peut avoir accès en permanence à des utilities et des useful phrases.

  • Les utilities : (par ex : telephone numbers ou spelling etc. qu’on écoute).

  • Useful phrases (par ex : asking for repetition / asking when someone will be back avec, à chaque fois, 4 ou 5 expressions qu’on écoute).

Point forts

  • Le bon rythme pour les jeux de rôle, bon vocabulaire.

Points faibles

  • La navigation n’est pas simple à comprendre pour l’enregistrement. Il faut trouver le système et l’expliquer aux étudiants.

  • Les utilities et useful phrases ne sont que de l’écoute.

Let’s Do Business: The Language of Negotiating (Abacus Communications)

161 CD, 8 chapitres.

17Meeting to agree
Analysing needs
Solving problems
Meeting to decide
Price objections
Reaching agreements
Handling objections
Hostile clients

Présentation des units

18Preparation / Viewing test / Exercices.

  • Preparation : il y a 4 séquences par unité et pour chacune le scénario et les objectifs sont indiqués sous les rubriques function and grammar, pronunciation et vocabulary, sur le principe des séries d’Oxford ou de Cambridge.

  • Ensuite, un exercice de matching pour le vocabulaire de la séquence.

  • Viewing test : le film est sur un écran de 8 cm sur 6 cm et se déroule en même temps qu’un questionnaire False, true et N/A (non applicable). Le rythme est rapide avec les bruits d’ambiance, par ex : une séquence au bord de la route.

  • Exercises : un exercice sur la grammaire, la prononciation et le vocabulaire. Ceux sur la prononciation sont assez intéressants (par ex : intonation ascendante ou descendante à mettre avec des flèches ou encore cocher les cases des syllabes accentuées dans une phrase).

Point forts

  • Les exercices de prononciation : ludique.

  • Le rythme.

  • Les explications techniques claires et la facilité d’utilisation.

Points faibles

  • L’image du film est petite.

  • Le nombre d’exercices est limité et il s’agit uniquement de compréhension : il n’y a pas d’entraînement oral.

Nego World (Neuro Concept)

191 CD, 20 chapitres.

201), 2), 3) Understanding a company presentation
4) Initial contact
5) Initial contact : introduction, putting at ease, reasons for visits (how to introduce yourself)
6) Analysing an initial contact
7), 8) Understanding the customer’s needs
9) Understanding the questions a salesman can ask a customer
10), 11) How to recognise the customer’s needs & choose the right selling points
12), 13), 14) Asking the right questions
15) The time has come to persuade your customer that your product meets his needs
16) Understanding selling points
17) Understanding objections & replies to objections
18) Understanding how to close a deal
19) How to detect sales signaIs

Présentation des units

21Film / Beaucoup d’exercices : listen and choose the correct answer, listen and fill in the blanks, listen and repeat, play the role, et exercices écrits (ex : placer un tableau sur un autre), listen et répondre en même temps avec des exercices à écrire (ex : heure de RV, prix, n° de tel, résultats de sondages etc).

  • Film : écran de 10 cm sur 8 cm ; rythme authentique et rapide.

  • Listen and choose the correct answer : par QCM. On entend un passage et on clique sur la bonne réponse. On a droit à la salve d’applaudissements avec « well done » ou à la huée... Il y a beaucoup de questions de compréhension.

  • Listen and fill in the blanks : on peut se réécouter.

  • Listen and repeat : avec ou sans le texte de la phrase.

  • Play the role : on joue le rôle du vendeur par exemple.

Point forts

  • Rythme rapide.

  • Beaucoup de questions de compréhension, plusieurs possibilités de parler.

  • Utilisation facile, très bien suggérée.

Points faibles

  • L’image des films est petite, mais comme ce sont surtout des dialogues entre 2 personnes assises, le film ne rajoute rien. C’est de l’audio filmé.

  • Certains exercices doivent se mener au bout et on n’a plus la main, en particulier à la fin de la unit.

  • Certaines leçons reprennent les passages de la vidéo et on a juste une image et non plus un film. Le but est alors de répéter les idées évoquées selon les chapitres : « Comprendre les objections », « Poser les bonnes questions », etc., de façon à avoir toutes les étapes pour mener une bonne négociation.

Tell Me More (Auralog)

223 packs de 2 CD, soit 6 CD en tout.

23A) First contacts
Taking a first order
At the trade fair
B) Handling complaints
Overdue invoices
Arranging a visit

24C) The receptionist
The waiter
The department store

25D) The bank
Travel agency
Announcements

26E) A new product
Dispatch
On the road

27F) A cyber café
A contract
Finance and economy

Présentation des units

28Vidéo / QCM vidéo / Dialogues / Prononciation / Exercices divers / Grammaire et vocabulaire.

  • Vidéo : film de 14 cm sur 10 cm, avec script et traduction. On peut avoir le film en plein écran, mais la définition est moins bonne. Il y a de l’action, mais c’est encore souvent des personnes assises. Le film est suivi d’un QCM de compréhension : réponses à cocher, et récapitulatif général de la dizaine de questions.

  • Dialogue : on entend la question, également écrite : il y a plusieurs réponses : on répond oralement en suivant les instructions : « écoutez / parlez / je ne vous ai pas compris », si on s’est trompé de réponse.

  • Exercices : sous forme de cahier – on clique sur la page souhaitée, comme sur un agenda : 8 exercices : associer, remise en ordre, texte à trous, pendu, dictée, association image et mot, mot juste et mots croisés. Un seul cas par genre d’exercice. L’exercice de mise en ordre se fait par oral, toujours avec les instructions (« Écoutez » / « Parlez » / « Attendez »).

  • Prononciation : reconnaissance vocale. On peut choisir le degré de difficulté de 1 à 7. Plus le chiffre est élevé, plus il faudra ressembler au modèle et inversement : plus le chiffre est bas, plus il y a de tolérance. Pour chaque phrase prononcée, on a le résultat immédiat. On parle après le modèle et on voit les deux spectres, ce qui permet de visualiser les différences.

Point forts

  • Le QCM vidéo, le fait de pouvoir parler dans plusieurs exercices (dialogues, remise ordre mots).

  • Le travail sur la prononciation a un côté séduisant qui fait le succès de cette méthode très en vogue actuellement et qui existe pour le grand public. Il s’agit ici de la version « Business ».

  • Toutefois, l’imitation du modèle n’est pas toujours évidente. Il faut suivre les étudiants qui sont découragés s’ils ont mis la barre trop haut.

  • Une synthèse des cours avec les résultats, par exercice.

  • Des options de niveau de difficultés pour la reconnaissance vocale.

Points faibles

  • Il n’y a qu’une vidéo par CD, même s’il y a 3 leçons dans chaque CD. C’est dans les dialogues et exercices que se fait la différence entre les leçons. La vidéo est générale : arrivée au travail un matin, réflexion sur les ressources naturelles et l’industrialisation, le travail dans un hôtel, aéroport et aviation, ordinateurs. Les commentaires sont généraux et ne donnent pas d’aspect culturel précis : il a d’ailleurs été fait remarquer que les versions allemandes et espagnoles étaient les mêmes…

  • Ce que l’on entend ne correspond pas à ce que l’on voit : l’avion roule avant de décoller et on entend qu’une fois dans l’avion, on s’installe et on met sa ceinture, etc. Sur ce point, la vidéo du CD A est meilleure.

Conclusion (très) provisoire

29On remarquera une évolution dans ces différents CD-ROM, en particulier au niveau de la facilité d’emploi et de la qualité des films, à l’image des progrès techniques réalisés dans ce domaine. Les objectifs sont également différents et finalement cette variété peut satisfaire les professeurs selon leurs priorités.

30La librairie ATTICA (64 rue de la Folie Méricourt à Paris) et la société LOOK (3 rue de Valmy à Lille) avec Jeannine Dupont, présente tous les ans au Salon des Éditeurs du congrès de l’APLIUT, peuvent aider à choisir le matériel, grâce aux commentaires que l’on trouve dans leurs catalogues.

31À la lecture de ce qui précède, il ressort nettement qu’aussi bien pour une utilisation en cours qu’en self-service, le rôle d’encadrement et le travail pédagogique du professeur pour guider les étudiants apparaissent comme essentiel pour rendre cet outil efficace. Mais l’utilisation / l’intérêt de ces logiciels est un autre débat, ouvert à tous ceux qui ont l’expérience de cette aide technique…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Fabre, « Zoom sur une pléiade de CD-ROM pour l’enseignement de l’anglais », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité, Vol. XXI N° spécial | 2002, 61-68.

Référence électronique

Patrick Fabre, « Zoom sur une pléiade de CD-ROM pour l’enseignement de l’anglais », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], Vol. XXI N° spécial | 2002, mis en ligne le 19 novembre 2013, consulté le 21 août 2017. URL : http://apliut.revues.org/4085 ; DOI : 10.4000/apliut.4085

Haut de page

Auteur

Patrick Fabre

IUT de Dunkerque, département TC

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Association des Professeurs de Langues des Instituts Universitaires de Technologie

Haut de page