Navigation – Plan du site

Présentation

La revue Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité – Cahiers de l’APLIUT est éditée par l’Association des professeurs de langues des Instituts Universitaires de Technologie (APLIUT). Depuis sa création, elle se fixe quatre objectifs principaux. Le premier objectif est de promouvoir et de publier les résultats de recherches entreprises dans le cadre de l’enseignement/apprentissage des langues cultures dans les IUT comme dans les autres formations du secteur LANSAD (Langues pour spécialistes d’autres disciplines). La revue maintient depuis sa création une double orientation, recherche fondamentale et recherche appliquée, à laquelle est associée la dimension pédagogique. Le deuxième objectif est de contribuer à la formation des enseignants de langues spécialisées par la diffusion des résultats de la recherche et la publication de fiches pédagogiques. Le troisième objectif est d’encourager l’enseignement/apprentissage de toutes les langues. Le quatrième objectif est d’aider les jeunes chercheurs.

Dernier numéro en ligne
Vol. XXXIII N° 1 | 2014
Langues de spécialité et professionnalisation

Languages for Special Purposes and Professionalisation

Jusqu’à une époque très récente, l’Université française a maintenu une distance entre les formations universitaires qu’elle dispensait et les formations professionnalisantes. Un tournant s’est produit dans les années 1990, lorsque des concepts clefs de l’économie marchande sont passés du monde économique à la sphère de l’éducation pour ensuite concerner la didactique. Ces concepts ont été adaptés et relayés dans des publications européennes, telles que le Livre blanc de la Commission intitulé Croissance, compétitivité, emploi. Les défis et les pistes pour entrer dans le 21e siècle et le Livre blanc sur l’éducation et la formation – Enseigner et apprendre. Vers la société cognitive. Avec le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (généralement abrégé en CECR) adopté en 2000 par le Conseil de l’Europe, se dessine une restructuration de l’enseignement des langues articulée sur six niveaux de compétences et fondée sur des critères empruntés au monde professionnel : besoins, objectifs de formation, compétences à acquérir et processus d’évaluation.
Dix des onze textes publiés dans ce volume sont issus de communications au XXXVe Congrès de l’APLIUT (juin 2013). L’objectif du congrès était de montrer dans quelle mesure s’est réalisé le rapprochement entre le monde de l’enseignement et celui du travail pour permettre une meilleure insertion professionnelle des étudiants, et quel chemin reste encore à parcourir au niveau des dispositifs d’enseignement et de la formation des enseignants de langues de spécialité. Les premiers articles situent la problématique et suggèrent des pistes pour professionnaliser la formation des enseignants et proposer une lecture plus souple du CECR. Les textes suivants présentent des solutions pour repenser l’apprentissage des langues à partir du jeu (jeu sérieux, simulation, pratique théâtrale), de l’analyse des besoins de l’entreprise et de projets transdisciplinaires.